24/11/2010


25/11/2010
Diaspora, l'anti-Facebook, distribue ses premières invitations

Les internautes peuvent désormais s'inscrire pour découvrir le réseau social décentralisé Diaspora, qui promet un contrôle des données et de leur diffusion.

Nous vous avons déjà parlé de ce projet de réseau social décentralisé, sorte d'antithèse de Facebook, imaginé par quatre étudiants new-yorkais. Diaspora passe un cap aujourd'hui, avec la possibilité pour les internautes de laisser une adresse de courriel, afin de recevoir une invitation privée pour découvrir la version alpha du réseau (qui nécessite d'utiliser un serveur personnel, pour rappel).

En se connectant au site, les internautes francophones découvriront - c'est assez rare pour le souligner - une page dans la langue de Racine, qui rappelle les grands principes de Diaspora : maîtrise des données et de leur partage (grâce aux groupes Aspects), simplicité de configuration du profil. « Les Aspects garantissent que vos photos, histoires et blagues ne sont partagées qu'avec les personnes avec qui vous souhaitez les partager », indique le site.

Sur le blog du réseau, les concepteurs du projet racontent vouloir procéder par « baby steps » (« petits pas »), histoire de maîtriser et de contrôler les problèmes qui apparaîtront. Seront d'abord conviés les personnes qui ont soutenu le projet sur Kickstarter, puis les internautes. Les créateurs de Diaspora sont fiers du travail accompli en cinq mois, mais conscients de ce qu'il reste à améliorer : la sécurité, la documentation, les API et le nettoyage du code.
A la mi-septembre, l'équipe de Diaspora avait publié le code source pour les développeurs sur Github sous licence aGPL. L'ouverture de l'alpha privée auprès du grand public était alors envisagée pour octobre.
Source : 01net.com

0 Responses to “ ”

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Copyright © 2011 | Nous contacter